dressé pour tuer dimanche 28 avril à 18h10

Dressé pour tuer (adapté du roman White dog de Romain Gary) ( 1h24) (Samuel Fuller)

Dimanche 28 avril à 18h10



Une actrice renverse un superbe berger allemand blanc sur une route, une nuit. Elle le soigne, s’attache à lui et réciproquement. Quand elle découvre, que son chien a été dressé pour tuer les Noirs, elle va tout mettre en oeuvre pour le rééduquer… … Fuller fait de ce chien le symbole des esprits faibles, programmables à la haine raciste. Pour lui, déraciner la violence relève de l’illusion.



"Un film angoissant, profondément antiraciste qui ne croit ni en Dieu ni en les hommes, et dont le décor principal est une arène."

"Pendant longtemps les producteurs ont voulu faire de cette histoire une simple série B horrifique avec un gros chien montrant ses crocs (blancs), alors que cette dénonciation du conditionnement raciste est bien plus profonde. "



"Un film émouvant et humaniste fustigeant la haine et le besoin de corrompre l'innocence, un film bouleversant qu'il est temps de redécouvrir."

"Ce film est l'exemple de ce que devrait être un éventuel cinéma "antiraciste", c'est-à-dire un cinéma qui est certes radical, mais qui ne va pas faire la morale de manière larmoyante et qui ne va jamais sacrifier un premier degré vraiment intense au profit d'un certain message bien pensant."



"Une somptueuse fable sur le racisme, un film intelligent et passionnant et une musique envoûtante de Morricone, Dressé pour tuer est un chef d'oeuvre d'émotion sans temps mort. Un film humain qui fait longuement réfléchir sur le racisme."