La section Anderson ciné classique dimanche 14/04 à 18h20

Ciné classique
Dimanche 14 avril à 18h20
La section Anderson (1h07) de Pierre Schoendoerffer

Pierre Schoendoerffer  accompagne une section de soldats américains durant les combats au Vietnam en 1966.
Présenté dans l'émission Cinq colonnes à la une par Pierre Dumayet, La section Anderson a été tourné en six semaines, au plus près des combattants, et se veut un témoignage personnel sur une guerre à l’époque rarement filmée. Le spectateur  est placé au milieu de ces soldats, immergé dans un quotidien fait de banalités et de batailles de plus en plus âpres. 
 En choisissant la section du Lieutenant Anderson, afro-américain, le réalisateur pose aussi un regard sur les minorités noires et parvient à cristalliser des problématiques qui traumatiseront les Etats-Unis : la défaite au Vietnam et les droits civiques.



Un cinéaste atypique 
Lorsque Pierre Schoendoerffer part tourner La Section Anderson, il part en terrain connu. Il s’engage dans l’armée à 22 ans, comme reporter cameraman pour le Service Cinématographique des Armées, avant de partir en 1952 pour l’Indochine en guerre, cette fois en tant que caporal-chef. Il est fait prisonnier à Dîen Biên Phu en 1954. C’est à partir de cette expérience malheureuse qu'il réalisera La 317ème Section.  Il repart en 1966 filmer la guerre, mais cette fois-ci, celle du Vietnam, sous un nouvel angle.





"Retour bienvenu de ce documentaire sobre qui émeut en suivant au plus près la progression de soldats pendant la guerre du Vietnam."
L'influence de La Section Anderson sur le monde du cinéma est immense car  il invente une nouvelle façon de filmer la guerre : au plus proche des corps meurtris et des esprits perdus,  inventant le genre du "Vietnam Movie" et inspirant directement des films comme Apocalypse NowVoyage au bout de l'enfer ou encore Platoon.