semaine du 30 septembre au 6 octobre 2009

LE PETIT NICOLAS


Laurent Tirard


(France 2009) (1h30)


avec Maxime Godart,

Valérie Lemercier,

Kad Merad


Adapter l'oeuvre de Sempé et Goscinny était un pari osé : pari réussi ! Nicolas, sa bande de chouettes copains, ses parents prennent vie : des dialogues pleins d'humour, qui font mouche des décors à la Tati ; Nicolas et ses copains sont attachants, turbulents, drôles ; une comédie réussie au rire communicatif ! En sortie nationale.


Plus d'infos sur ce film

L'ARMEE DU CRIME


De Robert Guédiguian


(France 2009)(2h19)


avec Simon Abkarian,

Virginie Ledoyen,

Robinson Stévenin,

Jean-Pierre Darroussin


Dans Paris occupé, un groupe de jeunes juifs entre dans la clandestinité et harcèle nazis et collaborateurs. La police française se déchaîne, utilisant dénonciations et tortures. En février 1944, 22 hommes et une femme sont condamnés à mort et présentés comme l'armée du crime. Servi par un groupe de jeunes comédiens exceptionnels, un film inspiré, maîtrisé, enthousiasmant, qui dépasse toutes les attentes : du grand, du vrai cinéma populaire !


Plus d'infos sur ce film

HUMPDAY


De Lynn Shelton


(USA 2009) VO (1h35)


Avec Mark Duplass,

Alycia Delmore,

Joshua Leonard


Un soir, Andrew débarque sans prévenir chez son vieux copain Ben. Il l'entraîne dans une fête aux moeurs libérées ; on fait la bringue, on fanfaronne, on se lance un défi : tourner ensemble un porno amateur gay ! Dialogues brillants, situations irrésistibles, excellents acteurs, liberté de ton : une comédie osée, drôle et juste, qui dresse un tableau passionnant de la sexualité à l'américaine !


Plus d'infos sur ce film

ORDINARY PEOPLE


Vladimir Perisic


(Serbie/France 2009)VO(1h20)


avec Reija Popovic,

Boris Isakovic,

Miroslav Stevanovic


Tôt le matin, un bus avec 7 soldats roule vers une destination inconnue. A bord, Dzoni, 20 ans, un nouveau qui a du mal à s'intégrer. Le bus dépose le groupe devant une ferme ; l'attente dans la canicule commence. Arrive un minibus transportant des hommes, qu'on leur désigne comme prisonniers et ennemis... Un film glacial, distancié, qui nous montre un groupe d'exécuteurs ordinaires dans la Serbie en guerre. Une oeuvre nécessaire sur l'obéissance aveugle, l'horreur consentie qui fait froid dans le dos!


Plus d'infos sur ce film

AFFREUX, SALES ET MÉCHANTS

(Brutti, sporchi e cattivi)


d’Ettore Scola


(Italie 1976) VO (1h55)


avec Nino Manfredi,

Maria Luisa Santella…


Dans un bidonville à Rome, Giacinto règne en tyran sur sa nombreuse famille. Le patriarche possède un magot que chacun espère lui voler et qu’il défend fusil en main. Lorsqu’il décide d’installer sa concubine dans le baraquement, la révolte gronde… Avec un curieux mélange de naturalisme et d’humour noir, Ettore Scola détourne des éléments empruntés au néoréalisme pour les rendre burlesques. Il pose un regard authentique sur la société italienne des années 70, montrant sans détour le visage de la pauvreté.


Plus d'infos sur ce film