Du 15 au 21 octobre 2008



Coluche, l'histoire d'un mec


De Antoine de Caunes

(France 2008) (1h45)


Avec François-Xavier Demaison, Léa Drucker,

Olivier Gourmet, Denis Podalydès


Septembre 1980 : Coluche est au sommet de sa gloire ; télés, radios et journaux se l’arrachent et il triomphe tous les soirs auGymnase. Anarchiste et provocateur, il décide de se présenter comme candidat à la présidence de la République ; les sondages s’affolent : un clown élu président ? Magistrale leçon sur notresystème politique entre populisme quotidien et démagogie ordinaire ! En prennent pour leur grade, les électeurs crédules, les politiciens cyniques et les journalistes qui font et défont la notoriété. Demaison est magistralement Coluche avec sa gouaille et sa sensibilité à fleur de peau.


* * * * * *


Vicky Cristina Barcelona


de Woody Allen

(USA 2008) V O (1h37)

avec Penélope Cruz, Javier Bardem,
Scarlett Johansson, Rebecca Hall

Deux jeunes américaines passent l’été sous le soleil de Barcelone. Elles font la connaissance d’un peintre charismatique, qui se remet difficilement d’une rupture, qui lui a valu quelques coups de couteau ! Sa thérapie : des rapports sexuels passionnés ! Cette séduisante comédie, aux dialogues savoureux nous plonge dans un imbroglio amoureux hilarant et sulfureux ; le professeur Woody Allen en grande forme vous y enseignera tout ce que vous avez voulu savoir sur le ménage à trois !

* * * * * * *

Rumba

De Dominique Abel, Fiona Gordon,
Bruno Romy

(Belgique France 2008) (1h17)
Avec les réalisateurs devenus aussi comédiens !


Fiona et Dom, instituteurs dans une école de campagne, partagent une passion pour la danse latino et sont très amoureux ! Les concours de danse régionaux occupent leurs week-ends. Une nuit, de retour d’un concours, leur voiture s’écrase contre un mur et leur vie bascule. Une oeuvre irrésistible sur la fragilité du bonheur, qui nous dit bien des choses sur le couple et l’amour. Une nouvelle perle burlesque et tendre par le trio irrésistible de “ l’iceberg ” !

* * * * * * * *

Les 7 Vierges



De Alberto Rodriguez

(Espagne 2005) VO (1h26)

Avec Juan José Ballesta,
José Chavez, Iride Barroso

Un faubourg ouvrier en Espagne : Tano, jeune délinquant a obtenu une permission de deux jours pour assister au mariage de son frère. Avec son meilleur ami Richi, il va transgresser les limites et jouir avec force et excès, outrepassant les interdits : alcool, drogue, vols, sexe… Rythme d’enfer, mise en scène efficace, voici toute la colère, l’incompréhension, la grâce qui émaillent l’adolescence. Ce portrait, porté par un jeune comédien étonnant, prouve la très bonne santé du cinéma ibérique !


* * * * * * *



Les fraises sauvages


De Ingmar Bergman
(Suède 1957) VO (1h30)
Avec Victor Sjöström,
Bibi Andersson, Ingrid Thuli
n

A 78 ans, Isak Borg se rend en voiture avec sa belle-fille Marianne de Stockholm à Lund, où l’on va fêter son jubilé médical. Au hasard de rencontres, de rêves ou de souvenirs, il retrouve certains évènements de son adolescence, de son enfance qui l’amènent à faire le bilan de sa vie. A travers la structure romanesque du récit, se mêlent ici les grandes angoisses métaphysiques ( la vie, la mort, Dieu) et les interrogations morales et psychologiques (l’amour, l’égoïsme, la solitude, la femme). Une envoûtante réflexion sur la vieillesse .

* * * * * * *