Compte rendu de l'assemblée générale du 23 juin 2008



Etaient présents
: Monsieur le Maire et Madame Touzet, Adjointe aux affaires culturelles.

Le rapport d’activité est présenté par la Présidente.

En 2007 le cinéma a réalisé 46318 entrées en 1545 séances soit une augmentation de 5.1% des entrées.

Le cinéma Mermoz est classé art et essai, avec les labels Jeune Public et Patrimoine et Répertoire.
La Présidente détaille l’action d’information envers les publics, la politique tarifaire, fait le bilan de la formation à la lecture de l’image du jeune public.

L’association est partenaire de deux dispositifs École et Cinéma et Lycéens et jeunes au Cinéma. Le cinéma a reçu 9939 scolaires en 2007 soit une augmentation de 1537 élèves.

La Présidente présente ensuite les animations réalisées, cite les différents intervenants en 2007 ainsi que les associations avec lesquelles le cinéma collabore. Une nouveauté à destination du jeune public : les ciné-goûters une fois par mois.

Le rapport financier a été présenté par la Trésorière.

  • Total des produits : 297792€
  • Total des charges: 292795€
  • Excédent d’exercice : 4997€
Les recettes des entrées du cinéma hors subventions représentent 86% du total des produits. Les rapports d’activité et financier sont approuvés à l’unanimité.

La Présidente commente et analyse ensuite la répartition des entrées du Mermoz, par films, par origine des films.
  • 26 films réalisant chacun plus de 500 entrées représentent 51% des entrées totales
  • et, la part des films art et essai représentent 37% des entrées.
La Présidente rappelle que les décisions de l’association sont prises à l’unanimité au cours des réunions de Bureau et de Conseil d’Administration.

La motion suivante est proposée
:

« Depuis bientôt 20 ans, l’association Vive le Cinéma à Muret gère le cinéma de proximité Jean Mermoz. Fidèle à ses engagements, elle propose dans un même temps films de détente (films grand public en sortie nationale ou proche de la sortie) et films d’auteur, ce qui laisse au spectateur le choix selon ses envies.

Attachée au tissage d’un lien social, elle organise des soirées débats ou des rencontres avec des professionnels du cinéma, des ciné goûters, défend le cinéma d’auteur, valorise l’héritage du passé et participe à travers différents dispositifs nationaux à la formation du public jeune.

Le cinéma est d’ailleurs classé Art et Essai et a obtenu les labels « jeune public » et « patrimoine et répertoire » Face à la révolution numérique et pour mieux atteindre ses objectifs, le cinéma doit se développer à proximité du centre ville de Muret et offrir tout le confort (4 ou 5 salles en gradins, écrans larges, son et image numériques).

Ce développement maîtrisé, qui s’appuie sur une étude de marché et œuvre à l’aménagement harmonieux du territoire, permettra de mieux exposer les films dans la durée et d’offrir aux spectateurs un lieu de rencontre convivial.

4353 signatures ont été recueillies sur notre pétition.

Ce projet d'agrandissement du Mermoz nécessite l'approbation de l'Assemblée Générale de ce jour. »

Cette motion est ensuite débattue.

Questions de la salle :

  • Financement du projet ? Réponse de la Présidente : nous pouvons compter sur notre partenaire, l’entente de programmation SagecCiné32, sur les institutionnels, et sur le Centre National de la Cinématographie (aide sélective et fonds de soutien).
  • Question : Quel avenir pour le Mermoz en l’état ? Réponse de la Présidente : fermeture de la salle Julie Marie Parmentier quand il n’existera plus de copies argentiques, et pour des raisons de non accessibilité aux personnes handicapées.
  • Question : Coût du projet d’un grand Mermoz : Réponse de la Présidente : 2.5 à 3 millions d’euros hors terrain, et superficie au sol : 3000m² sans parking. Intervention d’un adhérent : la motion permet de réaffirmer la volonté des adhérents d’être aux cotés des signataires de la pétition [pour un Grand Mermoz].
  • La question suivante porte sur la décision de la commission nationale d’équipement et sur les possibilités concernant le projet d’un grand Mermoz. La Présidente demande à Monsieur le Maire s’il a reçu les conclusions de la commission. Réponse de Monsieur le Maire : pas encore.
  • Question de la salle à Monsieur le Maire. - le PLU prévoit–il des réserves foncières pour le projet de Grand Mermoz ? Réponse négative de Monsieur le Maire.
Intervention de Monsieur le Maire de Muret :
  • j’ai hérité du dossier Porte des Pyrénées qui inclut un cinéma de 11 salles et de 2200 fauteuils. Le dossier a été mal négocié par la Municipalité précédente. Je me suis d’ailleurs rendu à Lomme pour rencontrer Kinepolis et négocier un partenariat entre la Ville et Kinepolis.
Kinepolis s’engage :
  • à mettre à la disposition du Mermoz un panneau d’affichage pour son programme, à présenter ce programme sur leur site internet ;
  • il propose au Mermoz d’accepter la carte Kinepolis. Kinepolis ne fera pas obstacle à une exploitation ultérieure des films grand public par le Mermoz.
  • Je veux que le cinéma Mermoz reste ici, pour y venir à pied.
  • En tant que Président de la Communauté d‘Agglomération du Muretain, Monsieur le Maire assure qu’il représentera un nouveau dossier avec le même investisseur.
Intervention de Madame Touzet, adjointe à la mairie, chargée des Affaires Culturelles :
  • La volonté est la même : préserver un cinéma de centre ville, un bail longue durée avec le propriétaire Monsieur Delga nous le permettra.
  • Madame Touzet insiste sur l’importance de la formation à l’image du jeune public assurée par le Mermoz, toutefois elle souhaite proposer à ce public l’accès à un cinéma multiplexe à Muret.
La question est posée de l’accès aux films grand public pour le Mermoz, aucune assurance ne peut être donnée à l’association.

En effet, la Présidente précise que cela
  • ne dépend ni de la ville ni de Kinépolis mais uniquement des distributeurs.
  • Proposer une exploitation ultérieure des films grand public par le Mermoz, c’est les mettre à la disposition du cinéma, quand ils ne seront plus rentables.
  • Privé de l’accès aux films commerciaux, le Mermoz ne pourra équilibrer ses comptes.
  • Aucune réponse n’a été apportée par Monsieur le Maire à la question soulevée du montant de la subvention d’équilibre qui serait alors nécessaire.
Question de la salle : et si le multiplexe n’est pas rentable ?
  • Réponse de Monsieur le Maire : ce n’est pas le problème la ville.
Intervention de la salle :
  • au final, il n’est pas sûr que ce multiplexe perdure, mais il aura fait disparaître le Mermoz et tous les cinémas alentours.
La motion est votée à l’unanimité moins une abstention.

Renouvellement de 3 membres du Conseil d’Administration :
  • Brigitte de Guilhermier,
  • Annie Rondeau ont été réélues,
  • et Monique Lacaze a été également élue.
Pour en savoir plus ....