Rétrospective "OTTO PREMINGER "



Trois films à découvrir
Le réalisateur OTTO PREMINGER

(1906 -1986)

Né en Autriche dans une famille bourgeoise, il devient metteur en scène et acteur de théâtre à Vienne. En 1935, il émigre aux USA, se consacrant d’abord à la mise en scène à Broadway, puis s’installe à Hollywood (1942). Cantonné à des rôles d’espion ou d’officier nazi à cause de son accent autrichien, il devient très vite réalisateur et signe un premier succès : LAURA (1944) ;

Il décide de produire seul ses films dans le cadre de la société de production ARTISTES ASSOCIES et se permet une liberté de ton qui fait scandale. La comédie LA LUNE ETAIT BLEUE (1953) est interdite par la ligue de décence et le code Hays à cause de répliques osées. Il aborde aussi des sujets sulfureux : La drogue : L’homme aux bras d’or (1955), la création de l’état d’Israël : Exodus (1960), les coulisses du sénat : Tempête à Washington ( « Advise and consent »en 1962) ;
Les vingt dernières années de son œuvre sont décevantes ; pourtant, on lui doit un dernier chef-d’œuvre : The human factor (1980). Grâce à F. Truffaut et J. Rivette, les cinéphiles français le découvrent et lui vouent un culte à cause de la beauté et de la précision de sa mise en scène, de l’intelligence et de la subtilité de ses scénarios. Il vous est proposé de le redécouvrir à travers trois films : TEMPETE A WASHINGTON, LA LUNE ETAIT BLEUE, et THE HUMAN FACTOR




* * * * * * *

Samedi 10 mai à 18h

TEMPETE A WASHINGTON

(2h22) (USA 1962) VO
avec Henry Fonda, Walter Pidgeon,

Franchot Tone, Charles Laughto
n


Le président des USA a choisi un nouveau secrétaire d’état aux affaires étrangères. Ce choix doit être examiné en commission d’enquête puis validé par le Sénat. Les ennemis du candidat vont tout faire pour le discréditer ! Un film passionnant et élégant qui démonte l’univers impitoyable de la politique, ses trahisons et coups bas et souligne l’ambiguïté des rapports humains en politique : une réflexion douloureuse sur le pouvoir !

Plus d'infos sur ce film



* * * * * * *

Samedi 17 mai à 18h

LA LUNE ETAIT BLEUE

(1h39) (USA 1953) VO


avec William Holden, David Niven, Maggie McNamara

Sur la terrasse de l’Empire State Building, un architecte talentueux fait la connaissance d’une jeune actrice délurée. Séduit, il l’invite à dîner chez lui, où ils sont rejoints par la fiancée de l’architecte et son père, que la jeune actrice va tenter de séduire ! Cette brillante comédie utilisait des mots interdits tels «vierge» ou «maîtresse» et surtout deux comédiens non mariés osaient s’embrasser sur la bouche ! Les répliques fusent et le plaisir des comédiens à jouer leur rôle est évident dans cette comédie enlevée et impertinente.

Plus d'infos sur ce film



* * * * * * *

Samedi 24 mai à 18h

THE HUMAN FACTOR

(1h55) (USA 1979) VO

avec Richard Attenborough, Joop Doderer, Raf Vallonne

Il est fonctionnaire et travaille pour les services britanniques aux affaires africaines. Il se marie avec une jeune et jolie femme africaine. Il est enfermé dans un boulot routinier et ennuyeux jusqu’au jour où il devient l’objet d’un contrôle de sécurité. Ce dernier opus du maître, quasiment inédit en France est un pur joyau et un film d’espionnage efficace, œuvre sensible et délicate qui aborde le thème du racisme sans démagogie. A découvrir !




* * * * * * *