Du 2 au 8 avril 2008



Sortie Nationale

DISCO (1h43) de Fabien Onteniente (France 2008)
Avec Franck Dubosc, Emmanuelle Béart,
Samuel Le Bihan, , Gérard Depardieu
Didier se met en tête de participer à un concours de danse disco pour en gagner le premier prix, ce qui lui permettra d’offrir des vacances à son fils ! Il décide donc de rechausser ses boots, de reformer son trio des années 80 avec ses potes, les Bee Kings, leur trio des années 80.
Seul problème : les années ont passé et ils sont rouillés ! Leur salut passe par France, prof de danse classique… On retrouve ce qui a fait le succès de Camping, les gags, les répliques déjà cultes, vachardes et drôles et une palette de personnages touchants et drôles. La B.O égrène tous les tubes des années 70 ! Une comédie très attendue !

HORTON (1h35) de Jimmy Hayward, Steve Martino (USA 2008)
Avec la voix de Dany Boon

Horton entend un appel au secours provenant d’un minuscule grain de poussière. Non, il n’est pas fou : ce petit bout de rien recèle une ville microscopique Zouville, habitée par les minuscules Zous ! Ils sont en danger ! Faisant fi des sceptiques, Horton décide de tout faire pour protéger ses minuscules amis. Voici la nouvelle création des studios Blue Sky, parents de l’écureuil Scrat, héros de l’âge de glace. Ce film drôle et sympathique séduira parents et enfants(dès 3 ans)

* * * * * *

REDACTED, REVU ET CORRIGE (1h30) de Brian De Palma (USA 2007)VO
Avec Izzy Diaz, Daniel Stewart Sherman,
Patrick Carroll

Un petit groupe de soldats américains en garnison à un poste de contrôle en Irak : la succession des points de vue de ce docu-fiction confronte l’expérience de ces jeunes hommes, des journalistes avec celle de la communauté locale et fait la lumière sur les conséquences désastreuses de ce conflit ; un brûlot politique, une brillante dénonciation d’une guerre de trop qui nous laisse éblouis et sidérés. Lion d’argent à Venise 2008 !



* * * * * *

MON FÜHRER (1h30) de Dani Levy (Allemagne 2007) VO
Avec Helge Schneider, Ulrich Mühe, Sylvester Groth
En 1944, Hitler est en train de perdre la guerre et cela le déprime. Goebbels, ministre de la propagande tente de le remettre sur pied afin de lui faire tenir un discours enflammé à Berlin. On trouve donc un coach pour le motiver : c’est un prof de théâtre juif que l’on libère pour refaire d’Hitler un vrai dictateur. La critique est partagée sur ce film : tous n’ont pas jugé cette fable féroce et satirique digne de Lubitsch ; certains jugent l’humour gonflé voire d’un goût douteux. A voir pour juger soi-même !


* * * * * *

Dans le cadre des Rencontres d’Amérique Latine

RUE SANTA FE (2h40) de Carmen Castillo (France 2006) VO

Elle a survécu à son compagnon Miguel Enriquez, mort au combat rue Santa Fe (faubourg de Santiago du Chili) le 5 octobre 1974 puis a quitté le pays. Plus de 30 après, elle revient rencontrer les habitants, les amis, la famille et parcourt le chemin de mémoire des années Allende aux jours sombres de la dictature. Un film bouleversant, honnête et dense accompagné par la voix de la réalisatrice lucide et ironique envers elle-même : et si ces combattants étaient morts pour rien ? Résister ? Pourquoi ?

* * * * * *
Mercredi 2 avril à 21h :

CONTES CRUELS DE LA JEUNESSE (1h36) de Nagisa Oshima (Japon 1960) VO
avec Yusuke Kawazu, Miyuki Kuwano

Makoto, une adolescente issue d’un milieu bourgeois, est à la recherche de sensations fortes ; elle accepte de suivre des inconnus dans leur voiture ; un jour, elle rencontre un jeune homme Kiyoshi, mi-étudiant, mi-délinquant ; elle décide de quitter sa famille pour aller vivre avec lui... Liberté de ton, oeuvre inspirée de la Nouvelle Vague française, une sorte d’ « A bout de souffle » japonais, un film noir qui montre une jeunesse amorale et désespérée.

* * * * * *

Ciné goûter le mercredi 2 avril à 15h30
Tarif unique 3.50€

LE MAGICIEN D’OZ de Victor Fleming (1h40) (Usa 1938/39)
Avec Judy Garland et Billie Burke

Dorothy est une petite orpheline qui vit avec sa tante et son oncle, qu’elle adore, presque autant que son chien Toto. Mais celuici est la bête noire de Miss Peabody l’institutrice. Dorothy rêve à un monde plus beau, “ là-bas, de l’autre côté de l’arc-en-Ciel ”. A la suite d’une tornade, elle se trouve transportée au pays des Munchkins, créatures minuscules, protégés par la bonne fée de l’Est, mais menacés par la mauvaise fée de l’Ouest. Pour retrouver Toto, Dorothy doit s’emparer des chaussures rouges de la méchante fée et aller voir le Grand Magicien dans son palais d’Emeraude, à Oz...


* * * * * *

PROCHAINEMENT

SEMAINE DU 9 AU 15 AVRIL

Les randonneurs à Saint Tropez, soyez sympas rembobinez, le rideau de sucre...