9 jours à Raqqa

Lundi 6 décembre à 20h30 

Débat en présence 

Caroline MOURGUES et Jean-François MIGNARD 

de la Ligue des Droits de l'Homme.


Puissant documentaire consacré à la jeune maire de Raqqa, qui fut l'ancienne capitale de l’Etat Islamique en Syrie, "9 jours à Raqqa" offre une plongée émouvante et passionnante dans une ville martyre, mais pleine de résilience.
 

Alors que les feux mal éteints de la guerre civile qui a ravagé la Syrie restent d'une brûlante actualité, et que les fantômes du califat de l'Etat Islamique hantent les terribles souvenirs de ceux et celles qui ont survécu sous leur régime meurtrier, la ville de Raqqa panse ses plaies.

Raqqa, la ville martyre, ancienne capitale autoproclamée de L'Etat Islamique, a été détruite à 80%. Raqqa manque de tout, et se reconstruit seule, sans aide internationale, ou si peu. Mais c'est aussi une ville d'une exceptionnelle résilience.

A l'image de sa maire, Leila Mustapha, au coeur du formidable et poignant documentaire 9 jours à Raqqa, signé par Xavier de Lauzanne et en salle ce 8 septembre, à qui l'on devait d'ailleurs un très émouvant documentaire sorti en 2016,  Les pépites.

Âgée d'à peine 30 ans, ingénieure en génie civil, trois fois major de sa promotion, Leila Mustapha a pour mission de reconstruire sa ville en ruines après la guerre, de réconcilier et d’y instaurer la démocratie. Une mission hors normes, titanesque, peut être impossible. Une écrivaine et journaliste française, Marine de Tilly, traverse l’Irak et la Syrie pour venir à sa rencontre. Dans cette ville encore dangereuse, elle a 9 jours pour vivre avec Leila et découvrir son histoire.

Débat animé par Caroline MOURGUES ET Jean-François MIGNARD

LA LDH SOUTIENT LE FILM “9 JOURS À RAQQA” DE XAVIER DE LAUZANNE

Ce film est né d’un projet de Marine de Tilly, écrivaine et journaliste : elle a entendu parler d’une jeune femme hors normes, Leila Mustapha, devenue maire de Raqqa, ville martyre du nord-est de la Syrie, après que celle-ci ait été libérée du joug de Daech.




L'Aventura

 Dimanche 5/12 vers 18h

L'Aventura( Michelangelo Antonioni 1960) ( 2h20) avec Gabriele Ferzetti, Monica Vitti, Léa Massari présenté par Paola Palma, enseignante-chercheuse à l'Ecole du Louvre 


Anna, fille d'un riche industriel romain, retrouve son fiancé, Sandro, un brillant architecte. Tous deux partent en croisière avec une bande d'amis. Au cours d'une escale, Anna disparaît. Les recherches s'organisent, en vain. Sandro et une amie d'Anna, Claudia, conservent seuls un espoir de la retrouver et ils parcourent l'île à sa recherche...


"On est à la lisière du film policier : une jeune fiancée, fille unique d'un homme riche et promise à un architecte, disparaît sur une île, lors d'une croisière. Elle disparaît à plus d'un titre, puisqu'on finit nous-même par l'oublier, au fil du récit, tandis que peu à peu prend place Claudia — Monica Vitti, muse gracieuse, blonde éminemment délicate, belle à en mourir. Cette nouvelle femme est aux prises, comme la première, avec l'indicible de l'amour, ses intermittences, son effritement possible."  
Paola Palma




Le Périmètre de Kamsé

 
 LE PÉRIMÈTRE DE KAMSÉ 

Dans le Nord du Burkina Faso, la désertification grignote les terres et l’immigration vide les villages. A Kamsé, villageoises et villageois restés sur place se sont lancés dans un chantier pharaonique, creuser dans la fournaise, à la pelle et à la pioche, un réseau de digues et de mares, puis planter des milliers d’arbres pour reverdir et fertiliser les zones conquises par le désert. Une bataille menée par les femmes. Et dans la chaleur aveuglante, une digue se dresse, un lieu se transforme. À Kamsé, il est espéré que ceux qui ont émigré reviennent ensuite. Débat La projection sera suivie d’un temps d'échanges avec débat animé par le réalisateur Olivier Zuchuat. 



Court métrage

La matinée débute par le court-Métrage The green Bird de Maximilien Bougeois, Quentin Dubois, Marine Goalard, Irina Nguyen-Duc, Pierre Perveyrie

Un oiseau vert pond son premier œuf. Il va tout faire pour le faire éclore.

Apéro citoyen

Le débat sera d’un apéro citoyen (chaque participant apporte à grignoter), la boisson est offerte par Vive le Cinéma à Muret.

Liens

Prochaine séance des Dimanches du Mermoz : 23 janvier 2022