Wong Kar-Wai en 2 films les 25 mars à 18h30 et 1 avril vers 18h

A la rencontre de Wong Kar-Wai (59 ans) en 2 films


Il incarne le renouveau du cinéma de Hong Kong...

D'abord apprécié par un public de cinéphiles, qui acclament Nos années sauvages(1991) ou Chungking express (1994), récompensé par le prix de la mise en scène au Festival de Cannes en 1997 pour Happy Together, Wong Kar-Wai accède à une reconnaissance internationale avec le succès public de In the Mood for Love.



Dimanche 25 mars à 18h30




Suite à une rupture amoureuse, un jeune flic noie son chagrin dans un bar; il décide de tomber amoureux de la première femme qui entre dans l'établissement. De son côté, un autre flic achète tous les jours au Midnight Express une "chief salad" pour sa petite amie. La serveuse tombe amoureuse de lui....

"Un film léger, rapide, émouvant et fataliste, sous le signe du mouvement, des croisements et de la solitude."

"Choc visuel pour ce film tourné caméra à l'épaule, fluide, alerte,au montage nerveux"

"Un film brillant et magnifique, encore actuel plus de vingt ans après sa sortie. Le cinéma de Wong Kar-Wai est sensoriel avant tout, et Chungking Express ne déroge pas à la règle ; mais ce long-métrage-là a quelque chose en plus, une étincelle, une flamme qui le rend démesurément vivant et touchant. Grand film."

Dimanche 1° avril vers 18h ( vérifier sur la grille Véo)





Lai et Ho, deux garçons amoureux, quittent Hong Kong pour l'Argentine. Tandis qu'ils roulent vers le sud, quelque chose tourne mal et Ho quitte son amant. Lai rentre à Buenos Aires et prend un job dans un bar à tango.....

"Histoire d'amour universelle, ce film est imprégné du tango argentin. Il capte les fragments d'une vie amoureuse, un destin chaotique, la passion charnelle, les déchirements, la tendresse, la solitude..."

"Le voyage au bout du monde devient un voyage intérieur et solitaire..."

"Les images sont d'une fulgurante beauté, alternant noir et blanc et couleurs; elles sont signées par l'alter ego du cinéaste Christopher Doyle"

"Happy Together emportera le spectateur par la justesse de sa description de la passion amoureuse, ici entre deux hommes, sans pour autant être un film gay militant, son sujet reste l’amour uniquement, comme dans tous les films de Wong Kar-Wai"