rencontre avec Claudia Sainte-Luce jeudi 23 mars à 20h30

jeudi 23 mars à 20h30
Rencontre  Cinélatino ( film+débat avec la réalisatrice)
 JAZMIN ET TOUSSAINT 
Réalisation : Claudia SAINTE-LUCE › Mexique - France | 2016 | 1h41

 |
 À 60 ans, en raison d’une santé fragile, Toussaint doit s’installer chez sa fille Jazmín, qui vit à Mexico. D’origine haïtienne, Toussaint n’a jamais été capable de prendre racine nulle part. Il n’a pas été un père aimant et reste un parfait inconnu pour Jazmín. Au gré de cette cohabitation forcée, Toussaint recompose le puzzle de son passé sous le regard tantôt sévère, tantôt bienveillant de sa fille. Il permettra à Jazmín d’aller de l’avant avec sa propre vie. La réalisatrice confie qu’il y a une part importante d’autobiographie dans le récit de cette rencontre tardive entre un père absent et une fille qui s’est construite sans lui. Ce qui explique sans doute la justesse d’un film, émouvant mais sans pathos, nourri de regards et de silences. Ce deuxième film de Claudia Sainte-Luce a été sélectionné au festival de Toronto.
Note d’intention de la réalisatrice: ‘‘ Je ne me souviens pas avoir vu mon père à mon école, pour la remise des diplômes de fin d’année. Je ne me souviens pas non plus de lui lors de rencontres parents-professeurs ou tout simplement à la sortie de l’école, à la fin des cours. J’ai toujours senti son absence et je m’y suis habituée...."

 

 Claudia SAINTE-LUCE (Veracruz, 1982) a étudié les arts audiovisuels à l’Université de Guadalajara.   

Claudia Sainte-Luce est à la fois réalisatrice, scénariste et premier rôle de Jazmin et Toussaint. La jeune femme entretient elle-même une relation tumultueuse avec son père, qu'elle a véritablement appris à connaître lorsque celui-ci est tombé malade.

,Son premier long-métrage, Les Drôles de poissons-chats, a reçu le Prix de la critique internationale au festival de Toronto en 2013. Il était déjà autobiographique. Il racontait l'histoire d'une certaine Claudia, qui faisait la connaissance d'une femme lors de son hospitalisation pour une appendicite et trouvait ainsi une famille d'adoption.