l'héritière dimanche 29 janvier à 18h20


Dimanche 29 janvier à 18h20
dans le cadre du ciné-classique
L'héritière( Willian Wyler) ( USA 1949) ( 1h55)
avec Olivia de Havilland, Montgomery Clift et Ralph Richardson

L'histoire:

Au milieu du 19e siècle, à New York, Catherine Sloper vit dans une riche demeure en compagnie de son père, un veuf autoritaire. La jeune fille, timide et sans grand attrait, rencontre le séduisant Morris Townsend lors d'un bal. Le jeune homme lui fait aussitôt une cour empressée et demande la main de Catherine à son père. Mais, celui-ci refuse.....
Splendide adaptation du roman d'Henry James " Washington square"!

Le projet:

C’est Olivia de Havilland qui contacte un jour Wyler pour lui soumettre l'idée. Elle a vu récemment une pièce, L’Héritière d’après Henry James, qui se joue à Broadway. Elle est extrêmement motivée pour interpréter le  premier rôle féminin.... 
Wyler choisit de donner le premier rôle masculin à Montgomery Clift, un jeune acteur qui amorce alors une ascension fulgurante. Il vient de terminer le tournage de La Rivière Rouge (Howard Hawks, 1948) avec John Wayne.
 Wyler réussit aussi à convaincre Sir Ralph Richardson de tenir le rôle du Dr Sloper dans son premier film américain. Richardson, grand acteur de théâtre anglais, avait déjà interprété le rôle à Londres.


Pendant le tournage:

 Un drôle de trio de comédiens que tout oppose...
 L’actrice Olivia de Havilland raconte que Richardson se comportait sur le plateau comme son personnage. Elle le décrit comme quelqu’un de méchant, d’égoïste et peu sympathique avec elle. Mais, paradoxalement, elle avoue en même temps que c’est exactement ce dont le film avait besoin. 
 Mais le plus dur pendant le tournage est probablement venu de  Montgomery Clift. 
Olivia raconte:
... il ne pensait qu’à lui, jamais à jouer avec moi. C’était très difficile de m’adapter à ce style qui était nouveau pour moi. Mais en vérité, c’était conforme à mon personnage.... si bien qu’en fin de compte c’était excellent. » 

Notre avis: 

Il faut voir l'Héritière, ce chef-d'oeuvre de Wyler, réalisateur éclectique, dont le talent va de Ben Hur à La Rumeur:
  • parce que c'est un passionnant portrait de femme, qui s'émancipe
  •  parce que sa magnifique interprétation valut à Olivia de Havilland un Oscar pour ce film en 1950
  • pour entendre Montgomery Clift chanter "plaisir d'amour" en français.
  • parce que la comédie charmante légère et romantique du début laisse place à un drame féroce et cynique, qui fonctionne sur le spectateur comme un thriller
  • "Peut être le plus beau film de William Wyler"
  •  "l'un des plus grands chefs-d’œuvre de l'âge d'or hollywoodien"