semaine du 2 au 8 décembre 2009


ARTHUR ET LA VENGEANCE DE MALTAZARD

De Luc Besson

(France 2009) (1h34)

Avec les voix de Mylène Farmer,
Gérard Darmon,
Omar Sy,
Jean-Paul Rouve

Tout excité, Arthur attend le moment de regagner le monde des Minimoys, pour y retrouver Selenia. Hélas, son père contrarie ce plan : il décide de quitter tout de suite la maison de la grand-mère. Au moment du départ, une araignée dépose dans la main d'Arthur un grain de riz, sur lequel est gravé un message de détresse. Arthur doit voler au secours des Minimoys ! Mise en scène débridée, pleine de fougue, d'énergie, situations drôles, courses-poursuites font de ce film un excellent divertissement familial !






En sortie nationale



LE VILAIN

De Albert Dupontel

(France 2009) (1h26)


Avec Albert Dupontel,
Catherine Frot,
Bouli Lanners

Un braqueur de banque revient, après 20 ans d'absence, se cacher chez sa mère. Maniette est naïve, bigote ; c'est donc la planque parfaite. Mais quand elle découvre la vraie nature de son fils, elle décide de le remettre sur le droit chemin ! Trouvailles visuelles, rebondissements, séquences burlesques ou cocasses s'enchaînent à une cadence hystérique et nous livrent un message subversif. Le Vilain est une comédie efficace, acide et sympathique qui sort des sentiers battus et du politiquement correct !





En sortie nationale



A L'ORIGINE

De Xavier Giannoli

(France 2009)(2h10)


Avec François Cluzet,
Emmanuelle Devos,
Soko,
Vincent Rottiers


Philippe Miller est un escroc. Un jour, il découvre par hasard un chantier d'autoroute abandonné. L'arrêt des travaux avait été une catastrophe économique pour les habitants et élus de la région. Philippe y voit la chance de réaliser sa plus belle escroquerie. Ce thriller social nous envoûte pas sa sincérité, nous emballe par sa densité dramatique : un film magistral, à la fois épique et intime, qui vous happe dès la première image et ne vous lâche plus!







Dimanche à 18h :
LA FEMME DE SEISAKU (Seisaku no tsuma)

de Yasuzo Masumura

(Japon 1965) VO (1h33)

avec Takahiro Tamura,
Ayako Wakao…


A la veille de la guerre russo-japonaise, pour échapper à la misère, une jeune femme devient la concubine d’un vieillard...Yasuzo Masumura occupe une place à part dans le paysage cinématographique nippon, influencé par ses études de cinéma à Rome. On le considère comme l’un des précurseurs de la "nouvelle vague japonaise", en raison notamment de son traitement innovant des rapports hommes/femmes, interrogeant sans cesse la "norme" dans le cadre amoureux. A ce titre, son adaptation du roman éponyme de Genjiro Yoshida La femme de Seisaku est remarquable !








Prochainement :
Semaine du 9 décembre : Le drôle de Noël de Scrooge, Oscar et la dame en rose,
Vincere, Hadewijch,

Semaine du 16 décembre :
Ciné gouter le mercredi 16 décembre avec Le bal des Lucioles,
Avatar, La domination masculine, Rapt, Away we go

Semaine du 23 décembre : Les herbes folles, Kerity et la maison des contes,
Kinatay, Avatar, Qu’un seul tienne et les autres suivront