semaine du 11 au 17 novembre 2009

2012

De Roland Emmerich

(USA 2009) (2h40)

Avec John Cusack,
Chiwetel Ejiotor,
Amanda Peet

Le calendrier Maya prédisait la fin du monde pour 2012. Personne ne les a crus et pourtant ! Confronté à l'imminence de cette catastrophe planétaire, un père est déterminé à protéger sa fille et à l'amener en lieu sûr. L'auteur d'Independance Day nous offre ici un thriller apocalyptique haletant aux effets spéciaux époustouflants !





MADEMOISELLE CHAMBON

De Stéphane Brizé

(France 2009) (1h41)

Avec Vincent Lindon,
Sandrine Kiberlain,
Aure Atika

Jean est un type bien : bon maçon, bon père et bon mari. Quand il croise la route de Mademoiselle Chambon, l'institutrice de son fils, il constate à quel point elle vient d'un monde différent. Et pourtant...Cette histoire d'amour sensuelle et grave, adaptation du roman d'Eric Holder, est un film à la grâce infinie porté par une interprétation juste et délicate.





LE PETIT NICOLAS
De Laurent Tirard
(France 2009) (1h30)
avec Maxime Godart,
Valérie Lemercier,
Kad Merad

Adapter l'oeuvre de Sempé et Goscinny était un pari osé : pari réussi ! Nicolas, sa bande de chouettes copains, ses parents prennent vie : des dialogues pleins d'humour, qui font mouche ; des décors à la Tati ; Nicolas et ses copains sont attachants, turbulents, drôles ; une comédie réussie au rire communicatif !





LUCKY LUKE

De James Huth

(France 2009) (1h44)

Avec Jean Dujardin,
Alexandra Lamy,
Sylvie Testud

Morris et Goscinny pourraient être fiers : James Huth a brillamment réinventé le célèbre héros de BD ; le cow-boy accompagné de son fidèle Jolly Jumper revient donc à Daisy Town pour une mission, où il va croiser Calamity Jane, Pat Poker, Belle et bien d'autres. Comédie d'aventure, burlesque, ce vrai western est un excellent divertissement !





L'AFFAIRE FAREWELL

De Christian Carion

(France 2009) (1h53)

Avec Emir Kusturica,
Guillaume Canet

Dans les années 80, un ingénieur français, en poste à Moscou, est contacté par un colonel du KGB. Ce dernier, dégoûté par le régime soviétique, est décidé à dévoiler le système d'espionnage industriel et militaire mis en place à l'ouest. Et voilà comment un ingénieur français devint espion amateur au péril de sa vie ! Ce thriller politique, porté par un duo d'acteurs efficace, s'appuie sur des faits réels qui ont impliqué les présidents français et américains et ont participé à l'effondrement du bloc de l'est !





LA CIOCIARA

de Vittorio De Sica

(Italie 1961) VO (1h50)

avec Jean-Paul Belmondo,
Sophia Loren

1943. Afin d’échapper aux bombardements, une jeune veuve décide de fuir Rome et retourne dans sa région natale, la Ciociara, avec sa fille, Rosetta, une adolescente fragile… Cette adaptation d’un roman de Moravia est entièrement construite à la gloire de l’actrice qui obtient, pour ce film, le prix d’interprétation à Cannes. La Ciociara n’est pas seulement un film sur le sort tragique réservé aux femmes en temps de guerre ; c’est aussi le portrait d’une star de cinéma : que faire du désir des autres lorsqu’on est si belle et si troublante ?