Soirée débat Lundi 1° décembre à 21h



A CÔTE : de Stéphane Mercurio

La genèse du film :

Le projet naît en 2003 de la rencontre entre Anna Zisman (journaliste et chercheur en anthropologie) et de la réalisatrice Stéphane Mercurio. Anna avait déjà enquêté sur les 200 lieux d’accueil en France, gérés par des associations, à côté des centres de détention ; les bénévoles y accueillent les familles des détenus.

La réalisatrice aime d’emblée cette idée “ de lieu unique, symbole à la fois de la parenthèse et de l’enfermement ”.

Après repérages à travers la France, le choix se porte sur un local tout contre la prison de Fresnes, projet qui reçoit l’accord enthousiaste des bénévoles. Très vite les familles s’emparent de l’idée et veulent la parole. Il apparaît, qu’au-delà du vécu des familles, le film va raconter la prison, son arbitraire, ses interdits .

Echec : 15 jours avant le début du tournage et après deux années de travail, l’administration pénitentiaire, propriétaire des lieux interdit le tournage. Le film se tournera finalement à Rennes dans une petite maison conviviale et indépendante, gérée par une association Ti-Tomm ; en dix mois, la confiance s’installe ; c’est plus de 200 familles rencontrées, qui avouent leur peur du suicide, de la bagarre qui tourne mal, leurs problèmes financiers, la solitude, la honte et l’amour énorme ; jamais, elles ne remettent en cause l’emprisonnement de l’être aimé mais posent des questions : Pourquoi je ne peux pas lui apporter de livres ou de la nourriture ? Pourquoi les détenus doivent-ils “ cantiner ” à des prix prohibitifs ? Pourquoi ne me prévient-on pas s’il est transféré et pourquoi n’est-il pas informé si je loupe le parloir pour une minute de retard ?

Ecouter ces femmes qui attendent, se font belles, se remontent le moral ou craquent parfois, espèrent toujours, s’imposait à Muret car sur notre commune sont situés un centre de détention, une maison d’arrêt. Il était essentiel de dialoguer avec ces associations qui ont en charge l’accueil des familles à Muret..

C’est à cette RENCONTRE que nous vous convions au Cinéma Mermoz le lundi 1 décembre à 21h en présence de :
  • Jean Louis GRENIER, Président de l'Association le Passage (accueil des familles de détenus à la maison d'arrêt de Seysses),
  • Patrick FRANCK, Président de l'Oustal (accueil des familles de détenus au Centre de Détention de Muret),
  • Maïté BERGES, Présidente de Perspectives Prison-Ville (Association Nationale des Visiteurs de Prison).
  • Anne GAUDIN, responsable de l'association Roqueclaire