jeudi 18 mai à 20h30 homo sapiens dans le cadre du mois de la photo

Jeudi 18 mai à 20h30

Dans le cadre du Mois de la photo

Grand Angle propose:


A partir de 19h inauguration des expos photos au cinéma Véo Muret et grignotage offert par Grand Angle.


Le sujet : Une école, un hôpital, une salle de spectacle, une prison… Ces bâtiments construits par les Homo sapiens ont été désertés et la nature y a repris ses droits. Ils accueillent désormais les vents, les pluies, la faune et la flore sans résistance. À travers une série de plans fixes, Nikolaus Geyrhalter tend ces paysages vers le spectateur comme des miroirs. Libre à celui-ci, d’imaginer le scénario qui a donné lieu à l’éclipse de ses semblables. Le réalisateur traitait déjà de déshumanisation en marche avec " Notre pain quotidien", documentaire cauchemardesque sur l'industrie alimentaire.



Notre avis : "Une sacrée belle découverte ! 90 minutes de plans fixes où les clichés s'enchaînent, nous faisant ainsi voyager aux quatre coins du globe. Aucune voix off pour mieux nous immerger au coeur de ces vestiges industriels. Hypnotisant, enivrant, fantasmagorique, bluffant, envoûtant, ...un magnifique voyage."



"Hypnotisant : le film propose aussi une vision effrayante de l’homme, démiurge velléitaire, bâtisseur versatile et frénétique gaspilleur."

"Le réalisateur, par son dispositif visuel et sonore - le travail sur le bruit du vent et de la pluie est extraordinaire -, nous invite à une rêverie inquiète, à un film de science-fiction post-apocalyptique où les «héros» sont des oiseaux qui s'avancent prudemment vers le coeur d'un réacteur nucléaire abandonné. Fascinant et glaçant."

Devant les immenses qualités photographiques du film, on pense aux photos d'Aurélien Villette....

===============

Le film sera précédé par un court métrage de 2 minutes réalisé par Jacques COMPANY, étudiant en master CRN (ESPE-UT2J)