dimanche 21 mai à 18h20: Sous le soleil de Satan(Palme d'or en 1987)

Dimanche 21 mai à 18h20
Ciné classique
Sous le soleil de Satan (  1h43) (Pialat)


L'histoire: La jeune Mouchette, 16 ans, tue son amant. Tout le monde pense que le défunt s'est suicidé. Mais l'adolescente ressent le besoin de confier son crime à l'abbé Donissan, le vicaire du village. Une relation étrange, malsaine se noue entre eux....






Notre avis:  "Ce film, âpre et austère, parle de Dieu et d'absolu aux antipodes de toute image sulpicienne.  Pialat adapte librement le livre éponyme de Georges Bernanos, roman lucide et mystique, sur la solitude de la foi. Cette pesanteur, qui écrase les êtres et les paysages, permet à Pialat d'instiller une violence plus sourde mais aussi dévastatrice que dans le reste de ses films. La campagne du Nord se transforme en chaos de glèbe et de chaux, en univers silencieux où s'affrontent le bien et le mal, la foi et le doute."
Auréolé par la Palme d’or en 1987, Sous le soleil de Satan est un film puissant et passionné qui ne peut laisser indifférent. Sa mise en scène est sublime"



"Les magnifiques séquences de Donissan déambulant dans les plaines répondent  à celles situées en intérieur qui baignent dans des clairs-obscurs remarquables. De même,  la bande-son accentue cette sensation étrange qui se dégage de nombreuses scènes, clairement fantastiques – le moment du miracle, les différentes morts, la rencontre avec le diable. Une telle maîtrise de la mise en scène - lumières, décors, cadrage - émerveille..."  
Une Palme d'Or à Cannes sous les sifflets pour une réponse  célèbre de Pialat:
 "Je ne vais pas faillir à ma réputation : je suis surtout content ce soir pour tous les cris et les sifflets que vous m'adressez. Et si vous ne m'aimez pas, je peux vous dire que je ne vous aime pas non plus. »