dimanche 5 mars à 18h: out of Africa ciné classique

Dimanche 5 mars à 18h

ciné classique



L'histoire :

« J'avais une ferme en Afrique, au pied de la montagne du Ngong. » Ainsi commence La ferme africaine, roman de Karen Blixen, écrit en 1937, dont s'inspira Pollack. Après avoir épousé le riche baron von Blixen, Karen part s'installer au Kenya; elle va y vivre une double passion, pour une terre et pour un homme, aussi sauvages l'un que l'autre...

Notre avis

Out of Africa, c'est le film aux sept Oscars de Sydney Pollack ( et aux 5 millions de spectateurs en France).

La photographie de David Watkin, à couper le souffle, fixe dans nos mémoires certaines scènes devenues mythiques : le biplan jaune de Denys survolant la savane africaine, l’envol d’une multitude de flamants roses, un dîner en amoureux en plein safari, un gramophone posé au milieu de nulle part égrenant, comme par magie, le Concerto pour clarinette de Mozart ....

« Classique » du cinéma américain ou bluette sentimentale sans intérêt, catalogue de clichés sur l'Afrique?

Sans doute un film à redécouvrir..... Grâce à une mise en scène faisant la part belle aux acteurs , Sydney Pollack développe une variation sur la possession, la liberté et l'esclavage.



Karen , romantique passionnée, croit aux valeurs du mariage et veut quelqu'un « qui lui appartienne » alors que Denys est un homme fougueux, épris de liberté. D'une délicatesse absolue dans les ellipses , d'un lyrisme assumé et d'un respect infini pour ce continent, Sydney Pollack fait sien les écrits d'une auteur envoûtante. "Ce qui a capté mon intérêt, avoue le cinéaste, est le spectacle de l'éclosion de cette femme, de sa maturation, du fait qu'elle parvienne à donner un sens positif aux événements les plus tristes, qu'elle surmonte son désarroi , qu'elle fasse du drame de sa vie une espèce d'oeuvre d'art."

Out of Africa peut-être aussi beau qu'un film de Douglas Sirk ?