semaine du 7 au 13 décembre 2011

INTOUCHABLES

De Eric Toledano , Olivier Nakache

(France 2011) (1h52)

Avec François Cluzet,
Omar Sy

De nouveau sur notre écran !

Quand un bourgeois tétraplégique et désenchanté engage comme assistant de vie un jeune de banlieue, tout juste sorti de prison, c’est la rencontre improbable de 2 gueules cassées. Ensemble, ils vont faire cohabiter Vivaldi et Earth Wind and Fire, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtements… 2 univers vont se télescoper, s’apprivoiser… Un vrai beau film, finement écrit et magistralement interprété, qui nous fait passer du rire aux larmes!



LE CHAT POTTE

de Chris Miller

(USA 2011) (1h30) en 3D

Avant que notre héros ne croise la route de Shrek, le chat Potté, James Bond félin, s'embarque dans un périple riche en rebondissements, avec à ses côtés, la ravissante et rusée Kitty. Un récit d'aventures savant mélange d'humour, d'action et d'émotion, à voir dès 6 ans.




THE ARTIST

De Michel Hazanavicius

(France 2011) (1h40)

Avec Jean Dujardin,
Bérénice Béjo,
John Goodman

Hollywood 1927 : George Valentin est une vedette du cinéma muet, l'arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l'oubli, l'alcool et la misère. Peppy Miller, jeune figurante, va être propulsée au firmament des stars. Ce film, débordant d'amour du cinéma, d'audace, d' intelligence et de talent, est une magnifique réussite !



LA COULEUR DES SENTIMENTS

De Tale Taylor

(USA 2011) (2h26)

Avec Jessica Chastain,
Viola Davis,
Bryce Dallas Howard

Etre femme noire dans le Mississippi des années 60 n’est pas facile, surtout quand on est domestique comme Minny ou Aibileen. Et voilà que débarque une journaliste en herbe, qui aimerait écrire sur leur profession. Elle va découvrir les humiliations subies, la bêtise arrogante et cruelle des patronnes blanches, bref le racisme ordinaire. Cette adaptation, du best-seller de Kathryn Stockett, est dynamisée par une bande d’actrices épatantes : une histoire attachante, traitée avec tact, où se mêlent gravité et humour, pour nous donner une belle leçon de vie.



L'ART D'AIMER

de Emmanuel Mouret

(France 2011) (1h25)

avec François Cluzet,
Ariane Ascaride

Au moment, où l'on devient amoureux, se produit en nous une musique particulière ; Ce film choral plonge 12 personnages (brillant casting) dans des situations cocasses, loufoques, originales. Ce 6ème long métrage du réalisateur, au montage varié, inventif et fluide, est une réjouissante comédie, qui réinvente l'amour !



L'EXERCICE DE L'ETAT

de Pierre Schoeller

(France 2011)
(1h55)
avec Michel Blanc,
Olivier Gourmet,
Zabou Breitman,
Laurent Stocker

Le ministre des transports est réveillé en pleine nuit par son directeur de cabinet. Un car a basculé dans un ravin. Il y va ; il n'a pas le choix. On suit donc le parcours de ce ministre, secondé par son chef de cabinet et sa conseillère en communication. Il lui faut faire des choix de carrière, ravaler parfois ses convictions, savoir que les amitiés sont fragiles, les trahisons et coups bas nombreux, gérer son image, être disponible pour les médias. Un thriller politique rythmé, intelligent et très réussi !



LA PLUIE ET LE BEAU TEMPS

de Ariane Doublet
(France 2011) (1h14)

Dans le pays de Caux, le délicat dosage entre la pluie et le beau temps favorise la culture millénaire du lin et fait de cette région le premier producteur de lin du monde. Pour survivre, les agriculteurs se sont tournés vers un nouveau client : la Chine. Une nouvelle météo s'impose alors, faite de spéculation financière sur l'exploitation des matières premières. Les fibres sont exportées en Chine, où des "petites mains" sous payées les transforment en tissu dans de gigantesques filatures. Ariane Doublet signe un documentaire engagé ; elle questionne le présent avec une belle lucidité et nous livre un film troublant et passionnant !
Soirée-débat animée par Françoise Martin, professeur au lycée Aragon



LA FEMME DU CINQUIEME

De Pawel Pawlikowski

( France/Pologne 2011) (1h33)

Avec Ethan Hawke,
Kristin Scott Thomas

Tom Ricks se retrouve, seul, sans argent, dans une chambre de bonne à Paris. Quelques mois auparavant, il était professeur d'université et père de famille tranquille aux USA. Il croit avoir touché le fond, quand la sensuelle et mystérieuse Margit fait irruption dans sa vie. Illuminé par 2 comédiens sublimes, ce grand polar onirique, brillante adaptation du roman de Douglas Kennedy, nous révèle un auteur, au style envoûtant. A découvrir !!



GENITORI E FIGLI

de Giovanni Veronesi

(Italie 2010) VO (1h50)

avec Silvio Orlando,
Michele Placido

Ettore, fils de parents progressistes, se révèle raciste et intolérant. Gigio, pour sa part, souhaite participer à une émission de télé-réalité ; son prof et père pique une grosse colère et donne, dès le lendemain, un devoir à ses élèves : parents/enfants, mode d'emploi. Les réponses vont le surprendre...Une comédie pétillante dans le cadre du Festival Italien !


COMMENT VOLER UN MILLION DE DOLLARS ?

de William Wyler

(USA 1966) (2h03) VO

avec Audrey Hepburn,
Peter O’Toole…

Comment voler une fausse statue dans un vrai musée, quand on est fille du faussaire accompagnée d’un... détective privé ? Une comédie irrésistible, avec la superbe Audrey Hepburn et le très séduisant Peter O’Toole, Un duo de choc qui fait mouche !




Et pour les tous petits :


découvrez les aventures de Capelito,le champignon magique


(42mn)


Mercredi 7 à 14h30 ! Tarif unique 3.50 €