semaine du 19 au 25 octobre 2011

THE ARTIST

De Michel Hazanavicius

(France 2011) (1h40)

Avec Jean Dujardin,
Bérénice Béjo,
John Goodman

Hollywood 1927 : George Valentin est une vedette du cinéma muet, à qui tout sourit. L'arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l'oubli, l'alcool et la misère. Peppy Miller, jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars. Deux destins qui se croisent… Ce qui était un pur exercice de style, un challenge dingue, tourner un film muet en noir et blanc, se transforme en grand film populaire. Jean Dujardin (prix d'interprétation à Cannes) nous émeut, nous fait rire, sans le son ! Ce film, débordant d'amour du cinéma, d'audace, d' intelligence et de talent, est une magnifique réussite !
Notre coup de cœur !!!



LES 3 MOUSQUETAIRES

De Paul W.S Anderson

( France/Allemagne/Grande-Bretagne) (1h50)

Avec Logan Lerman,
Mila Jovovich,
Orlando Bloom,
Christoph Waltz

Qui ne connaît pas les aventures de d’Artagnan, jeune gascon, qui rêve de servir le roi, en devenant mousquetaire, aux côtés d’Athos, Porthos et Aramis. Ils devront déjouer ensemble des complots, dénouer les intrigues de Richelieu et de la perfide Milady. Voici une adaptation libre et explosive du roman d’Alexandre Dumas, qui privilégie les scènes d’action, les effets spéciaux, les combats et bagarres, plutôt que la reconstitution historique. Un excellent divertissement familial, qui séduira les enfants dès 8 ans.



DE BON MATIN

de Jean-Marc Moutout

(France Belgique 2011) (1h31)

avec Jean-Pierre Darroussin,
Valérie Dréville,
Xavier Beauvois

Un lundi ordinaire : Paul, cadre dans une grande banque d'affaires, se rend à son travail, sort un revolver, tue son patron et le nouveau directeur des ventes. Après cette scène glaçante, il s'installe à son bureau et attend. Par bribes, il remonte alors le fil de son parcours professionnel et familial. Après " Violence des échanges en milieu tempéré ", le réalisateur creuse le sillon de la souffrance au travail et montre comment la mécanique funeste de la déconsidération se met en place insidieusement. Servi par l'excellent Jean-Pierre Darroussin, ce drame poignant s'appuie sur une mise en scène intelligente, qui ne fait aucune concession au pathos. Un thriller social très anxiogène ! En sortie nationale.



Ciné-goûter mercredi à 14h30

LE GRUFFALO

De Jakob Schuh, Max Lang

(Allemagne/Slovaquie/Suisse/Grande Bretagne) (45 minutes)

Avec la voix de Zabou Breitman

Une petite souris très affamée, à la recherche de noisettes, traverse une sombre forêt. En chemin, elle croise de méchants prédateurs prêts à la dévorer. Maline, elle leur raconte avoir rendez-vous avec un énorme monstre, le Gruffalo. Et s'il existait vraiment ? 4 jolies histoires sur la peur des monstres et la peur du plus fort et plus gros que soi, traitées avec humour et malice, à voir dès 4 ans. (adaptation du livre éponyme de J Donaldson et A Scheffler). Tarif unique 3.50€


CINE-CLASSIQUE DIMANCHE A 18H

BLOODY MAMMA

de Roger Corman

(Usa 1970) (1h30)

avec Shelley Winters,
Robert De Niro,Don Stroud…

Années 30, en pleine dépression économique, Kate Barker forme avec ses quatre fils un redoutable gang responsable de vols, meurtres, rapts et crimes sadiques. Ils entreprennent le kidnapping d’un millionnaire, mais les choses tournent mal pour Mama Baker et ses enfants. Course à la mort échevelée, Bloody Mama possède la même force, la même hargne qu’un Easy Rider, qu’un Bonnie & Clyde et porte sur lui les stigmates d’une époque en plein changement. Le cynisme, voire même une certaine subversion sont de rigueur dans la façon d’aborder les grands événements historiques rencontrés par les personnages du film (crise de 1929...), mais au fond, chaque élément du scénario semble surtout trouver une résonance dans la société de l’époque. La toxicomanie du personnage de Robert de Niro, la sexualité, largement à l’honneur puisqu’on évoque la prostitution, les relations échangistes, l’homosexualité ou encore les frustrations sexuelles, qui hantent le personnage de la mère... Un humour très noir au service d’un film fascinant, qui traverse les décennies avec une aisance confondante.


Tintin et le secret de la licorne arrive mercredi 26 octobre au Mermoz !

Et prochainement :
Poulet aux prunes, les hommes libres,
Polisse,
Drive,
la Fée,
Cheburashka,
le rêve de Galileo,
Ceci n’est pas un film
, We need to talk about Kevin,
Curling,
le Tableau ….

Nos prochains rendez-vous :

Vendredi 4 novembre : Logorama, soirée animée par Marianne Gaudard Smaer,
conseillère pédagogique en audiovisuel à l’inspection académique de Toulouse,

Mercredi 9 novembre à 21h : Une vie avec Oradour
Soirée rencontre avec le réalisateur Patrick Seraudie

Mercredi 16 novembre à 14h30 : ciné-goûter 789 Boniface

Vendredi 25 novembre : Où va la nuit ? Soirée débat avec l’association Du côté des Femmes

Et également en novembre : Kinshasa symphony avec AfricaMuret