semaine du 13 au 19 juillet 2011

HARRY POTTER ET LES RELIQUES DE LA MORT

De David Yates

(USA 2011) (partie 2) (2h10)

Avec Daniel Radcliffe,
Rupert Grint,
Emma Watson,
Helena Bonham Carter

Les forces du bien et du mal se livrent un combat sans merci, une guerre totale. Des complots se trament pour tuer Harry. Harry Potter ne pourra échapper à l'ultime épreuve de force, la confrontation cruciale imminente avec Voldemort. Ici tout s'achève !
Le film le plus attendu par les fans arrive en 3D !
Action, suspense, émotion et des effets spéciaux à vous couper le souffle !!



LES TUCHE

De Olivier Baroux

( France 2011) (1h35)

Avec Jean-Paul Rouve,
Isabelle Nanty,
Claire Nadeau,
Théo Fernandez

La famille Tuche cultive une tradition : ils sont les as du chômage, du système D, du mauvais goût et de la glandouille. Quand la mère gagne 100 millions d'euros à l'Euroloterie, ils décident de s'installer à Monaco. Cette famille bien populaire débarque donc dans le grand luxe, sans connaître les us et coutumes de cet univers ! Une comédie familiale drôle, sincère et touchante, très réussie et qui fait beaucoup rire !!!



NI A VENDRE NI A LOUER

de Pascal Rabaté

(France 2011) (1h20)

avec Jacques Gamblin,
Maria de Medeiros,
François Morel

Vous êtes punk, retraité, père de famille, nudiste, représentant en parapluie ? Vous aimez planter la tente, préférez le confort d'une caravane ou d'un hôtel ? Rejoignez la côte atlantique ! Allez en vacances à la mer, c'est super ! De nombreuses activités vous y attendent ! Une vingtaine de personnes sont ainsi réunies ; elles ne prononcent pas un mot mais vivent des situations drôles. Après LES PETITS RUISSEAUX, ce film inventif et drôle, qui n'est pas loin de l'univers délirant de Kervern et Delépine, est un vrai bonheur !




LA DERNIERE PISTE

de Kelly Reichardt

(USA 2011) (1h44) (VO)

avec Paul Dano,
Bruce Greenwood,
Michelle Williams

Oregon 1847 : Une caravane de colons, constituée de 3 familles, s'est laissée persuader par un certain Stephen Meek, de prendre un raccourci. Le résultat est là : ils sont perdus dans des paysages sauvages et arides et l'eau va bientôt manquer. Cette fable désenchantée sur la fragilité des rapports humains affirme une grande cinéaste, déjà remarquée avec le superbe Wendy et Lucy; elle relève avec éclat ses paris de cinéma (concision, ellipse, silences) et nous offre un récit sensible, fort et plein. Saluons aussi l'immense talent de Michelle Williams, qui incarne ici une femme, qui s'émancipe silencieusement.