semaine du 1er au7 décembre 2010

RAIPONCE


De Byron Howard, Nathan Greno


(USA 2010) (1h41)


Avec les voix de Romain Duris,

Isabelle Adjani


Lorsque Flynn, le bandit le plus recherché du royaume, se réfugie dans une tour, il y est fraîchement accueilli par la princesse Raiponce, qui croupit dans cette tour depuis des années. Très vite, Raiponce, à l'impressionnante chevelure de 20 mètres de long, décide de passer un accord avec le séduisant bandit, pour qu'il l'aide à s'enfuir. C'est le début d'une aventure délirante, bourrée d'action, d'humour et d'émotion, menée à un rythme endiablé. (à voir dès 5 ans).

sortie nationale




POTICHE


De François Ozon


(France 2010) (1h43)


Avec Catherine Deneuve,

Gérard Depardieu,

Fabrice Luchini,

Karin Viard


Suite à une grève et à la séquestration de son mari par les salariés, l'épouse soumise et popote d'un riche industriel, prend sa place à la tête de l'usine et se révèle femme de tête et d'action. Un casting irrésistible au service d'un scénario bien ficelé, des dialogues qui font mouche: voici la comédie française la plus drôle, la plus audacieuse et la plus caustique de cette fin d'année !




LE DERNIER VOYAGE DE TANYA


De Aleksei Fedorchenko


(Russie 2010) VO (1h15)


avec Igor Sergeyev,

Yuriy Tsurilo,

Yuliga Aug


A la mort de son épouse Tanya, Miron décide de sillonner la Russie avec son meilleur ami,en compagnie du cadavre de sa bien-aimée jusqu'à la rive d'un lac sacré. C'est l'occasion de partager et égrener des souvenirs intimes. Un voyage funèbre, beau, envoûtant et profond ; une petite merveille sensuelle et nostalgique ( prix de la critique, Mostra de Venise 2010).





DES FILLES EN NOIR


De Jean-Paul Civeyrac


( France 2010) (1h25)


Avec Elise Lhomeau,

Léa Tissier,

Elise Caron


Noémie et Priscilla, 2 ados en détresse, nourrissent la même violence, le même dégoût du monde adulte et s'isolent dans une amitié fusionnelle. Fascinées par la mort, elles sont au coeur de ce film émouvant, pudique, inspiré, intense et sans concession, qui nous parle, avec beaucoup de justesse, du suicide adolescent. (interdit au moins de 12 ans)



Avant-première samedi à 21h dans le cadre du Murethon

Point don dans le hall du cinéma du lundi 29 novembre au 4 décembre



DE VRAIS MENSONGES


De Pierre Salvadori


(France 2010) (1h45)


Avec Audrey Tautou,

Nathalie Baye,

Sami Bouajila


Un beau matin de printemps, Emilie reçoit une lettre d'amour, belle, inspirée mais anonyme. Elle la jette à la poubelle puis se ravise. Et si elle l'adressait à sa mère, qui est isolée et triste depuis le départ de son mari, histoire de lui redonner le moral ? Aussitôt pensé, aussitôt fait! Mais Emilie ne sait pas encore, que c'est Jean, son employé timide, qui est l'auteur de la lettre. Elle n'imagine pas non plus, que son geste va entraîner quiproquos et malentendus, qui vont vite la dépasser ! Un petit bijou de comédie !




Ciné classique dimanche à 18h


LES GENS DE DUBLIN


de John Huston


(Irlande, USA 1987) VO (1h23)


avec Anjelica Huston,

Donal McCann,

Helena Carroll…


Dublin, janvier 1904. Comme tous les ans, les soeurs Morkan reçoivent leurs proches pour célébrer l’Epiphanie. Au gré des poèmes gaëliques, des chants, des danses et des plats qui se succèdent, les convives entretiennent de joyeuses conversations et commencent à évoquer les chers disparus, célèbres ou inconnus… Les gens de Dublin est la dernière œuvre de John Huston. Grand admirateur de Joyce, il projetait depuis 1956 d’adapter la dernière nouvelle de son recueil Dubliners. On y retrouve ces héros typiques qui malgré l’énergie qu’ils déploient n’atteignent pas leur but. Huston révèle la dimension tragique de l’existence, l’homme étant la proie de forces naturelles ou sociales qu’il ne maîtrise pas. Une oeuvre testament qui révèle sa fille, Angelica Huston.




Prochainement :


Ciné goûter : « les contes de la ferme » mercredi 8 décembre à 14h30


En sortie nationale :

Le monde de Narnia, De vrais mensonges, Une vie de chat, Megamind

Kill me please, Rubber, Ce n’est qu’un début, Dernier étage gauche gauche, le fils à Jo


le dimanche 26 décembre à 18h :

New York Miami, une brillante comédie de Frank Capra