semaine du 27 janvier au 2 fevrier 2010

OCEANS
De Jacques Perrin et Jacques Cluzaud
(France 2010) (1h48)

Filer à 10 noeuds au coeur d'un banc de thons en chasse, accompagner la cavalcade des dauphins, nager avec le grand requin blanc épaule contre nageoire. Après le Peuple migrateur, un nouveau bijou visuel, la découverte inédite d'un ultime territoire sauvage, fragile et menacé. Rire, émotion, jubilation et émerveillement ! En sortie nationale.





LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE
De Ron Clements, John Musker
(Studios Walt Disney USA 2010)(1h40)

Tiana travaille dur dans son restaurant à la Nouvelle Orleans; un jour, une grenouille, qui prétend être un prince, victime d'un mauvais sort, lui quémande un baiser ; Tiana accepte ; catastrophe ! Tiana est à son tour métamorphosée en batracien ! et voilà nos 2 amphibiens, que tout oppose, contraints de fuir mille dangers à travers le bayou. Ce dessin animé coloré, très jazzy et plein de fantaisie, enchantera les enfants dès 5 ans. En sortie nationale.




ESTHER
De Jaume Collet Serra
(Usa 2009)(2h02)
Avec Vera Farmiga,
Peter Sarsgaard,
Isabelle Furhman

Dévastée par la perte de son bébé et ne pouvant en concevoir un autre, Kate décide avec son mari John d’adopter un autre enfant. A l’orphelinat voisin, ils se sentent étrangement attirés par une fillette Esther. Mais Kate ne tarde pas à découvrir la face cachée de la douce enfant. Autour d’elle, personne n’a rien remarqué et pourtant… Présenté en ouverture du festival Européen du film fantastique de Strasbourg, Esther sera-t-il le film le plus effrayant de l’année ? Pas seulement… C’est « Un thriller haletant saupoudré d’épouvante », au scénario habile et surprenant et servi par l’interprétation excellente de la jeune Isabelle Furhman. Une excellente surprise jusqu’au final Interdit aux moins de 12 ans







LE PERE DE MES ENFANTS
De Mia Hansen-Love
(France 2009)(1h55)
Avec Louis-Do,
Alice de Lencquesaing,
Chiara Caselli

Grégoire Canvel a tout pour lui : une femme qu'il aime, 3 enfants délicieuses, un métier passionnant. Il est producteur de films, y consacre tout son temps et son énergie. Il semble invincible. Pourtant, sa société de production est chancelante : trop de risques pris, trop de dettes. Le fantôme d'Humbert Balsan, disparu en 2005, plane sur ce beau film lumineux, subtil et bouleversant, qui nous parle de deuil, mais nous emporte dans le tourbillon de la vie.




LA RUMEUR (The Children’s Hour)
de William Wyler
(Usa 1961) VO(1h43)
avec Audrey Hepburn,
ShirleyMacLaine…

Karen et Martha dirigent une école pour jeunes filles. L’une de leurs élèves lance la rumeur que les deux professeurs ont une relation "contre-nature" et le raconte à sa grand-mère… Pour sa 2e adaptation de la pièce de Lillian Hellman "Ils étaient trois", William Wyler, dans un film à l'extrême classicisme et à la magnifique photographie, apporte un éclairage saisissant sur les rapports de la société américaine avec l'homosexualité à l'aube des sixties.











Festival Made in Asia,
projection unique de « Mother »
de Bong Joon-ho le vendredi 5 février à 21h,

Festival LGBT de Toulouse « Des images aux mots » ,
avant première de « Ander » de Roberto Caston
le vendredi 12 février à 21h

Et prochainement Sherlock Holmes, Planète 51,
la fille la plus heureuse du monde, Fantastic Mr Fox,
les contes de l’âge d’or, une vie toute neuve, le Mac,
The proposition…..