semaine du 19 au 25 Août 2009

L’AGE DE GLACE 3 :
LE TEMPS DES DINOSAURES

De Carlos Saldanha

(USA 2009)
(1h40)

Après avoir sauvé leurs poils du réchauffement climatique et de la fonte des glaciers, la fine équipe composée du couple de mammouths amoureux, du paresseux, du tigre aux dents de sabre est de retour pour de nouvelles aventures hilarantes et savoureuses. Le meilleur épisode de la série !


ADIEU GARY

De Nassim Amaouche

(France 2009)
(1h15)

Avec Jean-Pierre Bacri,
Dominique Reymond,
Yasmine Belmadi


Samir sort de prison et revient dans la ville où vit son père, un grognon tendre. Son frère lui a trouvé un job dans le supermarché où il travaille. Le cadre de l'histoire : une petite ville assoupie, depuis la fermeture de l'usine.Un premier film désenchanté, aérien, fragile mais drôle, mêlant tendresse et douceur avec une grande justesse : une belle surprise estivale !

Plus d'infos sur ce film

En sortie nationale :

LES DERNIERS JOURS DU MONDE

De Arnaud et Jean-Marie Larrieu

(France 2009)
(2h10)

Avec Mathieu Amalric,
Catherine Frot,
Sergi Lopez,
Karin Viard


Que faire, alors que la fin du monde est imminente? Pour Robinson, c'est d'abord essayer de comprendre ce récent échec sentimental qui le hante ! Plus les évènements se dramatisent dans le présent, plus il s'évade dans des flashbacks romanesques. Un brillant film d'anticipation doublé d'un drame intimiste et nomade ou l'art d'enregistrer les battements de coeur d'un homme épicurien quelques jours avant la fin du monde ?

Plus d'infos sur ce film


En sortie nationale :
LE TEMPS QU'IL RESTE

De Elia Suleiman

(France/Palestine 2009) VO
(1h45)

Avec Elia Suleiman,
Saleh Bakri,
Samar Qudha Tanus


60 ans de destin palestinien à travers le récit d'une histoire familiale, une chronique autobiographique qui retrace le quotidien d'une famille arabe dans l'état d'Israël : Suleiman sait lier souvenirs personnels et mémoire collective ; avec un grand sens de l'humour et du burlesque il nous décrit la vie absurde des habitants de Nazareth dans un film rempli de pudeur de tendresse et de nostalgie.

1 commentaire :

Anonyme a dit…

Domage que votre soit-disant besoin d'offrir une alternative plus libre face aux cinémas de types multiplexes n'aille pas jusquà publier honnetement les commentaires de ceux qui sont déçus par l'arrêt du projet de multiplexe à Roques/Garonne.

Bel esprit autoritaire allant à l'encontre de principes de réponse contradictoire. De quoi avez-vous peur à ne pas diffuser des commentaires des gens comme moi déçu de l'absence d'un multiplexe et qui aime le confort d'une salle que vous n'avez jamais pu offrir ?