Semaine du 4 mars au 10 mars 2009

ESPION(S)

De Nicolas Saada

(France 2008) (1h39
)


Avec Guillaume Canet,
Géraldine Pailhas, Stephane Rea



Vincent, bagagiste dans un aéroport, a l’habitude avec son collègue Gérard de voler dans les valises avant leur embarquement en soute. Alors qu’il fouille un bagage diplomatique, Gérard meurt brutalement suite à une explosion. Le propriétaire de la valise récupère le bagage et disparaît. Coincé par la DST, Vincent se voit obligé de collaborer et de participer à l’enquête, ce qui le conduit à Londres. Réaliste et crédible par sa sobriété narrative, historique et formelle, ce film de genre marque l’avènement d’un cinéaste de talent.



LOL

De Lisa Azuelos

(France 2008) (1h47)

Avec Sophie Marceau,
Christa Théret, Alexandre Astier,



LOL signifie mort de rire en langage SMS. Pourtant Lola n’a pas le cœur à rire en ce jour de rentrée ; Arthur, son copain lui annonce qu’il l’a trompée et le dialogue avec Anne, sa mère est devenu impossible. Anne, d’ailleurs, traite sa fille ado comme une enfant et lui ment sur sa vie amoureuse. Un film générationnel drôle et bien écrit qui capte les codes adolescents actuels et les relations mère-fille. Cette variation de la « Boum » oscille entre drôlerie, tendresse et fous rires !! Excellente comédie !




LE BAL DES ACTRICES

De Maïwenn

(France 2008)(1h45)

Avec Jeanne Balibar,
Romane Bohringer,
Julie Depardieu, Karin Viard



Une réalisatrice veut faire un documentaire sur les actrices, toutes les actrices : les plus populaires, les inconnues, les intellos, les comiques, les oubliées ! Elles se révèlent mégalos, fragiles, superficielles, folles, sublimes ! Une comédie souvent très drôle et follement ludique qui se moque de la profession ; on oscille entre franche hilarité et émotion dans ce divertissement très réussi !




LA VIE MODERNE

De Raymond Depardon

(France 2008) ( 1h30)

Depardon a suivi pendant 10 ans des paysans de moyenne montagne. Il nous fait entrer dans leurs fermes avec un naturel extraordinaire. C’est avec émotion que la voix du cinéaste ouvre et clôt ce superbe documentaire. Avec une infinie délicatesse, donnant une impression de naturel et de simplicité, Depardon plante sa caméra au cœur de ces familles et nous livre un chef d’œuvre passionnant, touchant et parfois drôle, qui parle de nos racines et de l’avenir des paysans. A découvrir et à revoir !




LES ENFANTS SONT PARTIS El Nido Vacio de Daniel Burman

(Argentine 2008) VO(1h32)

Ecrivain réputé, Leonardo est marié à Martha ; parents de trois enfants, ils forment un couple comblé jusqu’au jour où leur fille cadette se marie et quitte la ville. Ils se retrouvent seuls : Martha se met à mener une vie sociale intense, tandis que Leonardo se réfugie dans ses fantasmes.
Dans le cadre des Rencontres d'Amérique Latine.




PUISQUE NOUS SOMMES NÉS

de Jean Pierre Duret et Andrea Santana

(France/Brésil 2008) VO(1h30)

La vie quotidienne de deux enfants pauvres au Brésil : la misère au quotidien, les petits boulots qui ne rapportent rien, le désespoir, le chagrin et la vie sordide. Leur seule perspective : la route vers Sao Paulo, un ailleurs, un rêve de vie meilleure… Mais ce n’est pas une fiction, et Cocada et Nego ne sont pas acteurs ; c’est un documentaire où « les laissés-pour-compte ont le premier rôle ».
Dans le cadre des Rencontres d'Amérique Latine.

Plus d'infos sur ce film


L’UNE CHANTE ET L’AUTRE PAS

De Agnès Varda


(France 1976)(2h)


Avec Thérèse Liotard,

Valérie Mairesse


Deux jeunes filles vivent à Paris en 1962. Pomme, une étudiante âgée de 17 ans, rêve de quitter sa famille pour devenir chanteuse. Suzanne s’engage dans une voie plus conformiste. Dix ans plus tard, Pomme va aider Suzanne, deux enfants un quart, à avorter. C'est décidé, les femmes des années 70 n'attendront plus les hommes pour disposer de leur vie, et traverseront la décennie en toute amitié. « Il avait raison, papa Engels, à la maison, l'homme est le bourgeois et la femme est le prolétariat... » chante Pomme.
Agnès Varda filme leur combat en suffragette du planning familial !
Soirée du vendredi 6 mars en partenariat avec l'Association du Côté des Femmes.


KLUTE

De Alan J. Pakula

(USA 1971) VO
(1h54)

Avec Donald Sutherland,
Jane Fonda, Roy Scheider


Tom Gruneman a disparu depuis 6 mois. John Klute, détective privé est chargé de l’enquête. Sa seule piste l’amène à New York sur les traces d’une call girl, Bree Daniels. Klute s’installe dans l’immeuble de la jeune femme et enregistre sur table d’écoute ses conversations téléphoniques. Une enquête riche, passionnante, complexe, un film brillant, fascinant, baigné dans une ambiance jazzy, une œuvre devenue mythique, qui n’a pas pris une ride !


Rencontres d’Amérique Latine :

Samedi 21 mars à 21h « Tony Manero »
en présence du réalisateur Pablo Larrain