Semaine du 11 au 17 février 2009

L’ETRANGE HISTOIRE DE BENJAMIN BUTTON

De David Fincher

( USA 2008)
(2h35)

Avec Brad Pitt, Cate Blanchett,
Tilda Swinton, Julia Ormond


Benjamin, l’homme à l’horloge biologique inversée ! Le bébé Button vient au monde en 1918 avec la peau d’un vieillard. Il va peu à peu rajeunir jusqu’à la rencontre amoureuse avec une jeune femme du même âge et puis très vite leurs compteurs biologiques vont repartir dans 2 directions opposées. Effets spéciaux virtuoses et indétectables au service d’une œuvre attachante ! Plus qu’une épopée dans le temps, ce film est un voyage passionnant et déchirant au cœur des sentiments.




LE SÉMINAIRE


De Charles Nemès

( France 2008) (1h35)


Avec Bruno Solo,

Yvan Le Bolloc’h, Jeanne Savary


6 employés d’une société, dont Hervé, délégué syndical retors et Jean-Claude, le roi de la vente, montent à Paris pour participer à un séminaire de motivation. C’est aussi l’occasion inespérée de régler des problèmes privés. Tout se passerait au mieux, si Hervé ne faisait par hasard une découverte alarmante dans les dossiers du coach. Suite de la saga caméra café, une comédie bien rythmée, entre fous rires et émotion.

En sortie nationale

Plus d'infos sur ce film


LOL


De Lisa Azuelos

(France 2008)
(1h47)

Avec Sophie Marceau,

Christa Théret, Alexandre Astier
,


LOL signifie mort de rire en langage SMS. Pourtant Lola n’a pas le cœur à rire en ce jour de rentrée ; Arthur, son copain lui annonce qu’il l’a trompée et le dialogue avec Anne, sa mère est devenu impossible. Anne, d’ailleurs, traite sa fille ado comme une enfant et lui ment sur sa vie amoureuse. Un film générationnel drôle et bien écrit qui capte les codes adolescents actuels et les relations mère-fille. Cette variation de la « Boum » oscille entre drôlerie, tendresse et fous rires !! Excellente comédie !

Plus d'infos sur ce film

CHE, DEUXIEME PARTIE : GUERILLA

De Steven Soderbergh

(USA 2008)
(2h05) VO

Avec Benicio Del Toro,
Demian Bachir, Franka Potente,


Après la révolution cubaine, le Che est au sommet de sa gloire : harangue enflammée aux Nations Unies contre l’impérialisme américain ! Soudain, il disparaît ; il est parti en Bolivie répandre son modèle révolutionnaire à d’autres pays d’Amérique Latine. Ce sera la désillusion et le désastre pour la guérilla. L’étau va se resserrer sur ces rebelles devenus des loques. Une deuxième partie plus inspirée, plus complexe et envoûtante !



LES TROIS SINGES


de Nuri Bilge

Ceylan (Turquie, France, Italie)
(1h49) V O

Avec Yavuz Bingöl,
Hatice Aslan, Ahmet Rifat Sungar


Un notable tue accidentellement un inconnu sur la route ; il prend la fuite et soudoie son chauffeur pour qu’il se dénonce et aille en prison à sa place. La femme du chauffeur, confrontée à l’absence, tombe amoureuse du notable, très prévenant à son égard. Comme les Trois Singes de la fable, cette famille modeste s’enferme dans les petits secrets qui deviendront de gros mensonges. Ce mélodrame populaire envoûtant sur la jalousie, le mensonge, la violence, primé à Cannes, est une leçon de mise en scène ; Magnifique !!
MIA ET LE MIGOU

de Jacques-Rémy Girerd

(France 2008)
(1h31)

Avec les voix de Dany Boon,
Yolande Moreau,


Mia, 10 ans, quitte son village en Amérique du Sud pour rejoindre son papa, qui travaille sur un immense chantier, visant à transformer la forêt tropicale en complexe hôtelier de luxe. Un long chemin semé d’embûches, de rencontres cocasses et Mia croisera, bien sûr, la route du Migou ! Fable écolo attachante, passionnante qui séduira le jeune public dès 6 ans mais aussi les parents !




SERPICO

De Sidney Lumet

( USA/Italie 1974) VO (2h05)


Avec Al Pacino, John Randolph,
Jack Kehoe


Policier intègre, Serpico voue sa carrière à la lutte contre la corruption qui gangrène la police new yorkaise. Isolé, rejeté par ses collègues et ses supérieurs pour ses prises de position, il finit par connaître une véritable descente aux enfers. Un des meilleurs rôles pour Al Pacino, seul contre tous, tout en douleur et en rage. 35 ans après, l’émotion est intacte !


Plus d'infos sur ce film