Semaine du 5 au 11 novembre 2008


BOUQUET FINAL

De Michel Delgado

(France 2008)
(1h41)

Avec Didier Bourdon, Marc-André Grondin,
Bérénice Béjo, Marthe Keller, Gérard Depardieu


Un jeune musicien sans ressources trouve un emploi grâce à un ami, qui lui propose un job de commercial dans une société de Pompes Funèbres. Il accepte honteux vis-à-vis de sa famille et commence par un stage auprès d’un vendeur aguerri. Tout se gâte le jour où il vend des funérailles onéreuses au grand-père de sa copine ; des situations cocasses, des dialogues hilarants pour cette comédie enlevée et réussie, plébiscitée par le public des avant-premières !

LA FAMILLE SURICATE

De James Honeyborne

(USA 2008)
(1h24)

Avec la voix de Guillaume Canet


Ce petit animal carnivore vit dans des espaces semi désertiques et fait preuve d’une étonnante solidarité face aux prédateurs qui le menacent ; ce superbe documentaire suit Kolo, un bébé suricate isolé, qui va braver bien des dangers pour retrouver ses parents, frères et sœurs. Les créateurs d’Un jour sur terre nous offrent ici des images fascinantes au service d’une fiction haletante et rythmée qui séduira tout public dès 6 ans !

MESRINE, L’INSTINCT DE MORT

De Jean-François Richet
(France 2008)
(1h55)

Avec Vincent Cassel, Cécile de France,
Gérard Depardieu, Gilles Lellouche



Le premier volet de la légende de Mesrine : des années 60 à Paris au début des années 70 au Canada, le parcours d’un criminel hors norme. Mesrine n’est pas dépeint comme un héros mais comme un homme pétri de contradictions :violent, charmeur, brute épaisse , habile rhéteur et surtout rebelle. Mise en scène sèche et nerveuse soutenue par la performance de Vincent Cassel : ce premier volet est un film noir très réussi !






W. - L'improbable Président

De Oliver Stone (USA 2008)
(2h)

Avec Josh Brolin, Elizabeth Banks,
Ellen Burstyn



Comment George W Bush est passé d’une jeunesse débridée à la présidence de la première puissance mondiale. « Le réalisateur des Doors et de Tueurs nés s'en tire cette fois plutôt bien : excellents dialogues et portrait assez réaliste du futur ex-président des Etats-Unis... Au final, Stone ne révèle aucun scoop mais réussit à brosser un portrait de Bush à charge sans surcharge, : superbement habité par Josh Brolin. »




APPALOOSA

De Ed Harris

(USA 2008) VO
(1h45)

Avec Viggo Mortensen, Renée Zellweger,
Ed Harris, Jeremy Irons

En pleine conquête de l’Ouest, la petite ville minière d’Appaloosa vit sous la domination d’un riche propriétaire et de ses hommes, qui n’ont pas hésité à éliminer le shérif. Pour mettre fin à la terreur, la communauté fait appel au marshall Cole et à son adjoint, confrontés ici à un adversaire coriace ! Un western racé, convaincant, décalé, parsemé d’humour, envoûtant par le charisme de ses acteurs !


A SWEDISH LOVE STORY

de Roy Andersson
(Suède 1970)VO (1h55)


Avec Ann-Sofie Kylin, Rolf Sohlman,
Bjorn Andresen


Un groupe d’ados, clope au bec et mobylette, 2 familles avec leurs soucis quotidiens, un monde adulte avec sa médiocrité pitoyable : Pär et Annica, avec l’ingénuité et la fraîcheur de leurs 15 ans vont se croiser, se rencontrer, se découvrir et s’aimer et même partager une totale intimité le temps d’une nuit. Un film secret, miraculeux, touché par la grâce ! Aussi magique qu’un flirt de vacances, cette chronique en demi-teintes est un bijou rare, dont les images sublimes restent longtemps gravées dans notre mémoire !