Vive le Cinéma a déjà 20ans !




Vendredi 24 octobre à 18h30, nombreux étaient les adhérents venus fêter à la salle des Fêtes Pierre Satgé les 20 ans de leur association qui gère depuis 20 ans le cinéma Mermoz ; Madame M. IBORRA, première vice-présidente de la région Midi-Pyrénées et députée de Haute-Garonne, Monsieur André MANDEMENT Maire de Muret, Alain BOUFFARTIGUE, vice-Président de l'association française des cinémas Art et Essai (AFCAE) et président de l'association régionale des salles Art et Essai (ACREAMP) étaient présents.

L'exposé de la présidente, qui a souligné combien il était important de concevoir le cinéma comme une entité, associant étroitement loisir et culture, film commercial et film d'auteur, a rappelé que passer en 1992 d'une immense salle avec balcon à 2 salles était une innovation : restent à trouver en 2008 de nouvelles solutions.


Alain Bouffartigue , porte-parole de l'AFCAE, insistait à son tour sur le rôle du cinéma de proximité : mettre à la portée de tous le cinéma dans sa diversité et sa richesse dans un souci de service public et non dans la conquête de parts de marché.



Monsieur le Maire a redit son attachement au cinéma Mermoz, auquel on accède à pied ou après un court trajet en voiture, au travail d'éducation à l'image fait par l'association en direction des enfants des écoles. Il a rappelé la volonté de la ville de soutenir financièrement l'association et exprimé son désir de voir compatibles un "petit multiplexe" dans la ZAC Porte des Pyrénées et le cinéma Mermoz.



M Iborra a ensuite pris la parole pour souligner qu'une association qui a 20 ans d'histoire a forcément un avenir. Très attachée à remettre du service public et du lien social dans nos régions, quand l'état se désengage, elle a redit son soutien à l'association et l'a assurée de son aide pour un éventuel développement du cinéma.



Il était temps après quelque minutes d'un savoureux café- théâtre présenté par Henriette et Florence de partager le délicieux buffet préparé par Rachida, de goûter aux coktails , d'admirer la superbe décoration de la salle réalisée par les bénévoles de l'association , le fleuriste Rustica-Flor et la jardinerie des tropiques , de saluer Marilyn, Zorro et les associations amies ; Chacun est reparti en foulant à nouveau le tapis rouge, entre les barrières de sécurité; On se serait presque cru au Festival de Cannes!




Ciné qua non


La montée des marches pour l'anniversaire de « Vive le cinéma à Muret ».Cinéma Mermoz. Marilyn, Zorro, la famille Adams et des projets d'avenir.

En juillet 1988, l'heure de la retraite étant venue pour Anne-Marie Delga, le cinéma Mermoz baisse le rideau avenue Jacques Douzans. C'est alors que deux passionnées du septième art, Jo Loubet et Jeanine Cancel décident de créer une association « Vive le cinéma à Muret » pour reprendre le dernier cinéma de la ville. En octobre, l'unique salle de 288 places avec balcon (et fumeurs) rouvre avec un film mythique « Le Grand bleu ». Vingt ans après, c'est une moyenne annuelle de 45 000 spectateurs qui prend place sur les fauteuils, bleus, et maintenant rouges, du Mermoz. (lire la suite sur le serveur de la dépêche du midi ... )