Validation du projet Véo Grand Mermoz


Aujourd'hui vendredi 26 juin, la commission nationale d'aménagement commercial s'est réunie à Paris au Centre National de la Cinématographie.

Elle a pris la décision de refuser les 2 projets de multiplexes, Cinemovida à Roques et Kinepolis à Muret "Porte des Pyrénées".

Elle a validé le projet de cinéma de proximité VEO GRAND MERMOZ à la Briqueterie Rondé-Oustau. Elle a donc choisi un projet muretain à dimension humaine mais de grande qualité, qui s'appuiera sur le savoir-faire de l'équipe du Mermoz .

Nous sommes très heureux de vous annoncer cette décision !

L'équipe du Mermoz


3 commentaires :

Anonyme a dit…

Félicitations, je me réjouis déjà de l'ouverture du Véo grand mermoz, c'est pour quand le bébé? C'est une décision intelligente qui fait passer la qualité avant les intérêts commerciaux des grands groupes,c'est du bonheur son et image, j'apprécie le choix du site si celui ci est réhabilité se serait préserver un peu d'histoire de Muret, à bientôt dans les salles, Marion.

Anonyme a dit…

Je suis sur le point d'acheter un appartement à la résidence K&B qui se situe juste à côté de la briquetterie. L'appartement au premier étage donne directement sur la briquetterie. J'aimerais évaluer les nuisances visuelles et sonores que pourraient engendrer ce complexe. Je crois comprendre que la sortie des salles se fera sur la gauche du cinéma donc le long de la résidence. Il y aura t-il des arbres adultes entre la résidence et le cinéma ? Pouvez-vous me donner des précisions et m'indiquer objectivement si vous me conseillez d'investir dans cet apartement. Xtophe

derbyslade a dit…

est ce un bien fait contre l'industrie du cinéma , la grande gueuse qui bouffe tout, ou la mise en avant d'un ciné à échelle humaine, certainement un peu des deux, je suis en tout les cas ravi de la décision de cette commission, en éspérant que les travaux ne commenceront pas trop tard, comme souvent dans ce genre de projet, d'autant qu'il n'est inscris nul part la date des travaux, et la briquetterie semble encore bien loin de ressembler à un cinéma ! longue vie au mermoz