Muret au Mermoz du 14 au 20 mai 2008


JEUX DE DUPES (1h54)

De George Clooney (USA 2008)

Avec George Clooney, Renée Zellweger, John Krasinski


En 1925, Dodge Connolly, capitaine d’une équipe de football américain convainc une star de l’équipe universitaire de se joindre à eux. Son but : rendre ce sport populaire. Une journaliste va l’y aider mais son coeur balance entre le capitaine et le nouveau joueur. Une comédie bien ficelée, intelligente, efficace et délicieusement surannée, des réparties caustiques et drôles. Une nouvelle occasion pour Clooney d’incarner l’antihéros, bourré d’humour, de séduction et d’autodérision !



CHASSEURS DE DRAGONS (1h20)

De Guillaume Ivernel (France 2008)
Avec les voix de Vincent Lindon , Patrick Timsit

Pour aider son oncle, le seigneur Arnold à se débarrasser d’un terrible dragon, la petite Zoé se met en tête de trouver des héros. Elle tombe sur deux chasseurs de dragons pas vraiment à la hauteur de la situation mais, tant pis, Zoé veut y croire ! Les personnages sont attachants, le scénario brillant, loufoque et tendre, l’histoire pleine de rebondissements et l’humour est au rendez-vous ! Un excellent divertissement familial à partager avec les enfants dès 6 ans.

Plus d'infos sur ce film



* * * * * * *

Reprise

IL Y A LONGTEMPS QUE JE T’AIME (1h57)

De Philippe Claudel (France 2008)


Avec Kristin Scott Thomas,Elsa Zylbertsein, Serge Hazanavicius


Juliette sort de prison après 15 ans d’enfermement, durant lesquels sa famille l’a rejetée. Sa jeune sœur Léa décide de l’héberger avec son mari et leurs deux filles. Il va bien falloir reconstruire une relation et digérer le passé. Un film magnifique et d’une infinie délicatesse qui suit la renaissance progressive de Juliette et nous bouleverse par la composition à fleur de peau de Kristin Scott Thomas. Beaucoup d’humanité dans ce premier film d’un écrivain reconnu qui nous apporte ici son regard singulier de cinéaste naissant !

Plus d'infos sur ce film



* * * * * * *

DESENGAGEMENT (1h54)

De Amos Gitaï( France, Israël) VO
Avec Juliette Binoche, Liron Levo, Jeanne Moreau, Hiam Abbass

Le décès du père réunit à Avignon Ana et son demi-frère, policier israélien. Il faudra régler la succession, l’occasion pour Ana de se souvenir qu’elle a une fille qu’elle a abandonnée et qui vit dans une colonie israélienne de la bande de Gaza. Ana part pour Israël. C’est justement le désengagement de Gaza et la police déloge les colons par la force. Mise en scène virtuose pour ce film attachant et plein d’humanité qui mêle bouleversements d’un pays et déchirements intimes.

Plus d'infos sur ce film


* * * * * * *

Reprise


LA GRAINE ET LE MULET (2h27)

De Abdelatif Kechiche (France 2007)

Avec Habib Boufares, Hafsia Herzi, Faridah Benkhetache


Sète : Monsieur Beiji, soixante ans, exerce un boulot pénible sur le chantier naval ; père de famille divorcé mais très attaché aux siens, il cumule difficultés financières et tension entre ses deux familles. Il a un rêve qui lui permettrait de sortir de cette impression que sa vie est un échec : ouvrir un restaurant où il proposerait le couscous tunisien au poisson (le mulet) ! Deux heures trente de bonheur, d’angoisse bref de vie ! Prix Louis Delluc , Césars 2007 couronnent ce film plein d’énergie, et de générosité ! Poignant, revitalisant et éblouissant !

Plus d'infos sur ce film
Extrait du film


* * * * * * *

ABOUNA (1h21)

De Mahamat-Saleh
Haroun (Tchad 2003)
Avec Ahidjo Mahamat Moussa, Hamza Moctar Aguid, Zara Haroun

Au Tchad, il est fréquent que les pères abandonnent leur famille et ne donnent plus signe de vie. Un matin, Tahir (15 ans) et son frère Amine (8 ans) se réveillent. Leur mère se retrouve seule pour les élever. Choqués et déçus car leur père leur avait promis d’arbitrer leur match de foot, les deux frères errent dans les rues, vont au cinéma, où ils croient reconnaître sur l’écran leur père… Un film sensible et juste sur un problème universel : la quête du père et la recherche d’identité !




* * * * * * *

Retrospective PREMINGER

LA LUNE ETAIT BLEUE (1h39)
de Otto Preminger (USA 1953)
VO avec William Holden, David Niven, Maggie McNamara

Sur la terrasse de l’Empire State Building, un architecte talentueux fait la connaissance d’une jeune actrice délurée. Séduit, il l’invite à dîner chez lui, où ils sont rejoints par la fiancée de l’architecte et son père, que la jeune actrice va tenter de séduire ! Cette brillante comédie utilisait des mots interdits tels « vierge » ou « maîtresse » et surtout deux comédiens non mariés osaient s’embrasser sur la bouche ! Les répliques fusent et le plaisir des comédiens à jouer leur rôle est évident dans cette comédie enlevée et impertinente.